Élections départementales, mode d’emploi

Le 20 et le 27 juin vous allez voter pour élire vos représentants au conseil départemental des Hauts-de-Seine. 

Le département des Hauts-de-Seine est divisé en 23 cantons. Dans chacun d’eux seront élus un homme et une femme. Ce principe de candidature mixte assure la parité femmes/hommes dans l’assemblée départementale qui compte 46 conseillers. Il a été mis en place par la Gauche en 2015. Un réel progrès !

L’élection départementale, c’est un scrutin binominal mixte majoritaire à deux tours. Les candidats se présentent donc en binômes mixtes, chacun d’eux ayant un·e suppléant·e du même sexe.

Pour qu’un binôme puisse se maintenir au second tour, il doit avoir obtenu au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5% du nombre des électeurs inscrits dans le canton. Si aucun binôme ou un seul binôme remplit cette condition les deux ayant eu le plus de voix au premier tour seront présents au second.

Au second tour c’est le binôme arrivé en tête qui l’emporte, quel que soit son score. À la fin, c’est le parti ou le rassemblement de partis qui aura le plus d’élus qui constituera une majorité pour diriger le département.

Pour tout savoir sur les compétences du département.

Vous serez absent·e le 20 et/ou le 27 juin, pensez au vote par procuration !

Pour confier à une personne de votre choix le soin de voter en votre nom, c’est très simple !

Vous pouvez donner procuration à un électeur ou une électrice votant dans la même commune que vous. Pour cela vous avez le choix :

Dans tous les cas vous devrez vous rendre dans un commissariat de police pour valider votre identité, à Sèvres, à Saint-Cloud ou à Rueil, ou encore à tout autre commissariat proche par exemple de votre lieu de travail.

Si vous n’avez personne à qui donner procuration, écrivez-nous, nous vous aiderons à trouver un mandataire : contact@92-ecologie-solidaire.fr

Pour ce scrutin, exceptionnellement, il est possible pour chaque électeur ou électrice de prendre deux procurations.

Découvrir nos autres contributions

Les compétences du département

Les compétences du département

Avant la loi « NOTRe » de 2015, les départements avaient des « compétences générales » : ils pouvaient intervenir dans un grand nombre de domaines. La loi a drastiquement réduit ces compétences, les recentrant autour des missions de solidarité, d’éducation et de...

lire plus
Share This