Pourquoi il faut changer

Un département riche qui pratique une politique chiche !

Alors que nous vivons dans le deuxième département le plus riche de France, avec plus d’un demi-milliard d’euros d’excédent en 2020, depuis 2015 c’est toujours moins pour les Altoséquanais …

Baisse des budgets

– 37 % pour la petite enfance alors que les besoins des jeunes ménages pour la garde de leurs enfants en bas âge s’accroissent

– 40% pour la PMI (Protection Maternelle Infantile) dont les effectifs ont baissé de près de 30% du fait d’une gestion déficiente des ressources humaines

– 11% pour l’accompagnement des personnes âgées

– 30 % pour l’accompagnement des bénéficiaires du RSA avec 230 € par an et par allocataire, la moyenne nationale étant de 500 €

– 50% d’aides accordées par le Fonds Solidarité Logement

Baisse des effectifs

33 % de baisse des effectifs du pôle solidarités entre 2013 et 2019 alors que les besoins augmentent

Baisse des dépenses pour les collèges

Baisse des dépenses, de 49M€ en 2020 à 27M€ en 2021, alors que les confinements ont mis à mal la scolarité de nos collégiens sur deux années scolaires consécutives et qu’un effort exceptionnel sera nécessaire pour accompagner les élèves lors du retour à la normale.

Sur les mobilités douces

Le réseau de pistes cyclables sur la voirie départementale est très insuffisant, par exemple le tronçon de la RD 907 entre la gare de Garches et Vaucresson, la traversée de Boulogne, les berges entre le pont de Sèvres et celui de Saint-Cloud.

La majorité départementale est (strictement) gestionnaire mais pas visionnaire

Pour nous le social n’est ni une dépense ni de l’assistanat mais un investissement

Investir dans le social, la jeunesse, les collèges, l’environnement, c’est avoir confiance.

Avoir confiance aux autres et en l’avenir

Share This